W1siziisijiwmtkvmdqvmduvmtavmjyvmtmvnjaxl2vjb21tzxjjzs5qcgvnil0swyjwiiwidgh1bwiilciymdawedy0mcmixv0

Les bonnes pratiques appliquées à votre prochain projet d’e-commerce

Les e-commerces poussent comme des champignons. Il existe de grandes chances que vous en mettiez (de nouveau) un sur pied d’ici peu. Pourtant de nombreux commerces en ligne ne satisfont pas aux conditions-cadres d’un projet d’e-commerce florissant. Aujourd’hui, nous partageons ainsi quelques astuces destinées à la réussite de votre projet suivant.

Un certificat SSL

Dans un monde numérique où les achats deviennent de plus en plus fréquents, on rencontre toujours plus de personnes mal intentionnées envers le consommateur. De nos jours, les grands navigateurs web indiquent donc que les sites web sans connexion https ne sont plus sûrs. Cela nuit au SEO et au rayonnement de votre site. Par ailleurs, le RGPD oblige actuellement de nombreux sites web à avoir un tel certificat. Veuillez donc à ce que la version en direct d’un site web ait toujours la connexion https.

Modes de paiement aisés

Un site d’e-commerce vise toujours l’achat effectif. Dans la mesure du possible, tout le site web doit donc être conçu pour que tout, de l’entrée à la finalisation de l’achat se passe sans heurts. Par conséquent, assurez-vous que les clients peuvent régler vite et facilement par l’intermédiaire d’options de paiement connues. Pour l’entrepreneur, PayPal se révèle un peu plus coûteux par transaction, mais la fonction de paiement express augmente certainement les conversions. Lisez ici comment implémenter ce paiement express à l’aide de React JS et PHP RESTful et découvrez ici PHP et MySQL.

Gardez la structure simple et intuitive

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, un site de commerce en ligne se place tout entier sous le signe des conversions. Veillez donc à ce que sa structure soit simple et intuitive. Recourez à des fils d’Ariane, de sorte que les utilisateurs savent toujours où ils se trouvent sur le site et utilisez intelligemment les possibilités de ventes croisées et incitatives.

Notifications de push

De nos jours, les notifications de push sont très employées par les sites d’actualités, mais en tant que boutique en ligne, vous pouvez certainement en profiter. Citons les offres spéciales qui ne restent valables que 24 heures ou le lancement de nouveaux produits sur un e-commerce. Quel que soit l’objectif marketing d’une telle notification, vous devez naturellement toujours la programmer. Heureusement, 9 lessons propose un beau tutoriel sur le sujet.

Login avec Facebook et Google

Pour un e-commerce, un compte permet de garder une dynamique. Pourtant, les clients ne veulent pas en créer un pour chaque magasin en ligne où ils achètent. C’est ennuyeux, car dans beaucoup de cas, un compte offre aussi des possibilités. Il suffit de penser aux produits numériques ou aux réservations pour les restaurants et les salons. Dans ces exemples, un compte permet de modifier facilement les données et les temps ou de conserver les informations sur le client. Heureusement que les deux géants, Facebook et Google, existent. Un code assez pratique permet aux utilisateurs de se connecter avec leur compte Google ou Facebook sur votre site web.

Responsive Design

Actuellement, les achats en ligne prévalent. Assurez-vous par conséquent que votre site web est très convivial, aussi sur les mobiles. Récemment, Google a déployé sa politique mobile first. Cela signifie que lors de l’indexation des sites web, ils examinent d’abord les prestations de la version mobile du site web. C’est pourquoi la rapidité et la convivialité de celle-ci importent.

Toujours plus vite

Dans ce contexte, la vitesse figure à la dernière place, mais elle revêt une très grande importance. Plus votre site est rapide, moins le consommateur décrochera vite. De plus, Google apprécie beaucoup un site rapide. Pour certains développeurs, il s’avère toutefois encore fastidieux de construire un site web optimal aux yeux de Google. un tutoriel destiné à augmenter votre score au test de vitesse de Google.